Qu'est-ce que l'économie du cœur ?

C'est la recherche d'une simplicité volontaire et d'une sincérité de cœur dans le don, le partage et l'entraide. C'est un engagement profond et personnel visant à offrir de manière désintéressée (sans aucune attente en retour), de partager avec respect et bienveillance, de s'entraider sans jugement ni condition dans le but de favoriser une harmonie entre tous les êtres.

Dans l'économie du cœur nous allons chercher à transmette notre amour à travers nos gestes et nos actes, que se soit dans le don (don d'objets, de temps, d'argent), dans le partage d'un savoir, d'un savoir-faire, d'une compétence, ou dans l'aide que l'on peut apporter à d'autres. Comme à l'image d'un parent qui offre un amour inconditionnel à son enfant, nous apprenons à vivre, à offrir et à recevoir sans conditions. 

Ce qui fait tourner la roue dans cette économie du cœur, ce ne sont pas les relations d'argents, comme dans l'économie traditionnelle, mais la conscience de notre interdépendance. Autrement dit, nous n'existons pas indépendamment de tout le reste. Nous sommes inextricablement liés à tous les êtres peuplant la Terre, ce qui engendre automatiquement une responsabilité par rapport à nos actes du quotidien. Cela passe également par la remise en question de la domination de l'argent dans notre société. Nous pensons que l'humain est suffisamment évolué (et qu'il évolue encore) pour dépasser l'omniprésence de l'argent et de l'utiliser comme un moyen d'échange parmi d'autres (troc, don, SEL, banque de temps, etc.), afin d'intégrer des qualités de cœur comme la bienveillance, l'empathie, la confiance, et de valoriser les compétences, les savoirs et savoir-faire de chacun·e dans nos relations au monde et à la Nature. 

Nous intégrons cela dans une sobriété volontaire avec l'envie de créer un réseau d'entraide en sobriété. Cela engendre une sobriété monétaire pour laquelle nous choisissons de calculer le seuil à partir duquel les besoins qui nous paraissent essentiels pour vivre heureux sont satisfaits. Au-delà de ce seuil, nous voulons redistribuer le surplus (argent, biens, etc.) à d'autres personnes ou associations qui en ont besoin.

Parce que nous ne pouvons offrir au monde que ce que nous avons déjà reçu, nous nous inscrivons dans un cercle vertueux qui apporte joie, défis et dépassement de soi pour tendre vers l'harmonie du cœur.

© 2023 by IdéActes. 

  • Facebook
  • YouTube
  • Instagram
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now