Voyage alternatif et éco-responsable

Dans cette section nous présentons simplement des astuces, conseils et remarques pour réduire notre impact écologique et requestionner nos modes de voyage mais cela peut bien évidement être utile et adapté de manière générale dans notre vie quotidien. Quoi qu'il en soit, tu ne trouveras pas un inventaire exhaustif sur le voyage alternatif et éco-responsable mais des pistes de réflexions et d'actions utiles si tu veux rendre ton voyage plus humain et conscient des crises écologique et sociale. 

Quiz tes connaissances

  1. Quel est le poids idéal d'un sac à dos de voyage ?

  2. Quelle décision a été prise concernant le tourisme de masse lors de la COP 21 en 2017 ?

  3. Quelle était la part du tourisme de masse dans le PIB mondial en 2017 ?

  4. Quel est l'impact du "tourisme de masse" sur les lieux visités ?

  5. Comment faire pour avoir un sac léger en voyage ?

  6. Quels moyens de transport peut-on utiliser pour un voyage éco-responsable ?

  7. Quelle est la première destination touristique mondiale en 2018 ?

  8. Quel mode de transport est privilégié par les touristes dans le monde ?

  9. Comment se nourrir zéro-déchet en voyage ?

  10. En quelle année le voyage touristique a t-il vu le jour ?

  11. Quelle est la proportion du tourisme de masse dans les émissions de CO2 mondiales ?

  12. Combien de touristes ont voyagé en 2017 dans le monde ?

  13. Combien de bouteilles d'eau en plastique peut-on économiser en utilisant une gourde pendant 1 mois de voyage ?

  14. Comment boire zéro-déchet en voyage ?

  15. Quel est l'impact du "voyage zéro-déchet" sur les pays visités ?

  16. Quelle alternative zéro-déchet peut-on utiliser en guise de pancarte pour faire du stop ?

Retrouve toutes les réponses en fin de page

Voyager en objectif zéro-déchet

Si tu dors à l’hôtel, n’utilise pas les échantillons de savon ou les brosses à dents à usage unique proposés mais privilégie les produits de ta trousse de toilette zéro-déchet.

 

--> Que mettre dans ta trousse de toilette ? Une brosse à dent, un savon dur et biodégradable, un dentifrice fait maison, un oriculi, une serviette en tissus et un peigne ou une brosse pour tes cheveux :)

Plutôt que d’acheter des bouteilles d’eau, prends une GOURDE avec toi.

 

--> Si tu visites des pays avec peu d’eau potable, achète un filtre à mettre dans ta gourde ou des pastilles qui purifient l’eau.

Si tu veux acheter un souvenir, privilégie les objets ARTISANAUX faits localement.

 

--> Evite d’acheter trop de souvenirs pour garder un sac léger.

ASTUCES

de Voyage

0 déchet

Dans les bars et restaurants, demander à NE PAS avoir de paille ou REFUSER la paille donnée.

 

--> Si tu adores boire avec une paille, alors achètes-en une en inox et emmène-la partout avec toi ;)

Lorsque tu fais des courses, privilégie le LOCAL et en VRAC.

 

--> Et refuse les sacs en plastique.

La REGLE D’OR pour un sac léger et utile :

Ne pas avoir deux choses identiques dans ton sac !

 

--> La seule exception concerne les sous-vêtements et chaussettes car il est évident que tu en auras besoin de plusieurs ;)

Prends avec toi un SAC EN TISSUS pour les moments où tu auras besoin de faire des courses ou de te déplacer sans ton sac à dos.

 

--> Tu peux aussi prendre un autre tout petit sac à dos qui soit suffisamment léger pour ne pas rajouter de poids dans ton sac.

Chaque voyage étant différent, à toi de trouver tes autres astuces ;)

Réduire son impact négatif en voyage

  • Limiter ses voyages en avion. Cela peut s'avérer dur pour certain·e·s d'entre nous, mais il est utile de garder à l'esprit que le voyage n'est possible que sur une planète vivable. 

  • Eviter les séjours en croisière. On dira donc NON aux gros bateaux à moteur et OUI aux bateaux voiliers. 

  • Réduire sa fréquence de voyage. Tout comme pour les avions cela peut s'avérer dur mais bien souvent un·e amoureux·se du voyage connaîtra mieux le monde que son propre pays ou région. L'aventure se trouve à chaque coin de rue pour celui ou celle qui y prête attention.

  • Eviter les gros hôtels et multinationales

  • Ne pas participer à des activités mettant en scène des gens ou animaux. Pour nous la culture n'est pas une attraction touristique mais un mode de vie. En contribuant au tourisme de masse, la culture devient une attraction et perd son authenticité. Concernant les animaux, n'ont-il pas mieux à faire que de nous divertir ? Avoir le privilège de croiser un animal sauvage et en liberté a bien plus de valeur, de magie, et les souvenirs n'en sont que meilleurs.

  • Limiter les visites de sites mondialement connus

  • Respecter les sentiers pour ne pas perturber la faune et la flore

  • Nettoyer après son passage (évident mais il est toujours utile de le rappeler).

  • Réduire l’utilisation de plastique

Améliorer le sens de son voyage

  • Voyager hors saison. Si l'on peut bien évidement ! 

  • Prendre plus de temps sur place pour découvrir le pays. Faire un voyage plus lent permet de vivre la culture d'un pays, son ambiance, son authenticité et de découvrir plus intensément les lieux.

  • Choisir des destinations moins connues. Comme ça on aura le privilège de raconter quelque chose de différent à ses proches.

  • Privilégier un mode de transport plus lent.

  • Privilégier les gîtes, les petits hôtels ou aller directement chez l’habitant·e. C'est l'un des meilleurs moyens pour se rendre compte de la vie quotidienne du lieu visité.

  • Rencontrer les locaux. Les locaux connaissent le lieu bien mieux que vous et pourront vous faire découvrir des choses que même les agences de voyages ignorent. On a tout à y gagner ! 

  • Participer à un événement local.

  • Faire découvrir sa culture aux locaux. C'est un super moyen d'ouvrir des discussions enrichissantes avec les personnes que l'on rencontre. Le/la voyageur·se vient toujours de quelque part et porte en lui/elle toute une culture et des connaissances qu'il/elle peut offrir. 

  • Proposer son aide s’il y a besoin dans le village/ville/communauté. Une aide supplémentaire est toujours bien accueillie et permet de renforcer un lien de confiance.

  • Apprendre quelques mots de la langue. Ça peut être basique mais pour les locaux c'est toujours agréable. Tous les efforts sont bien souvent récompensés.

Ces deux listes sont non-exhaustives !

Faire son sac de voyage

Ici, nous te donnons le contenu de notre sac à dos de 8 mois autour du monde. Bien entendu, chaque voyage étant différent, le but n'est pas que tu prennes la même chose que nous mais que tu puisses comparer et ajuster ton sac à dos au mieux en fonction de ton projet de voyage. Le meilleur conseil serait d'être le plus possible minimaliste en gardant à l'idée que bien souvent où que tu ailles tu seras en mesure de trouver ce dont tu as besoin si quelque chose te manque (vêtements, nourriture, etc).

Le deuxième meilleur conseil qui te permettra de choisir et de designer au mieux ton sac est que son poids total ne devrait pas dépasser 15-20% de ton propre poids. Exemple : si tu pèses 60 kg alors ton sac à dos idéal ne devrait pas dépasser 12 kg. 

Voici notre sac à dos : 

  • 1 sac en tissus

  • 1 paire de tongs

  • 1 paire de chaussures de marche

  • 5 paires de chaussettes (longues et courtes)

  • 5 sous-vêtements

  • 1 pantalon

  • 1 pantalon transformable en short

  • 1 tee-shirt à manches courtes

  • 1 tee-shirt à manches longues

  • 1 chemise

  • 1 polaire

  • 1 sous-pull thermique

  • 1 sous-pantalon thermique

  • 1 foulard

  • 1 paire de gants

  • 1 veste imperméable coupe-vent

  • 1 pyjama

  • 1 casquette

  • 1 paire de lunettes de soleil

  • 1 gourde et 1 paille filtrante

  • 1 cordelette avec 5 pinces à linge

  • 1 sac de couchage

  • 1 cadenas

  • 1 trousse à pharmacie

  • 1 trousse de toilette comprenant :

  • 1 savon dur + 1 dentifrice maison + 1 brosse à dent + 1 peigne + 1 déo maison + 1 oriculi

  • 1 serviette

  • Des protections hygiéniques réutilisables :

  • 1 cup et 5 serviettes lavables

  • 1 téléphone portable et son chargeur

  • 1 pochette ventrale sur nous (avec nos papiers d’identité à l’intérieur)

  • notre matériel vidéo

Nous avions respectivement 9 kg pour Fanny et 10 kg pour Yoan. Cependant dans nos sacs, c'est le matériel audio-vidéo qui pesait le plus lourd (~ 2 kg).

Réponses au Quiz

  1. Le poids idéal d'un sac de voyage se calcule en fonction du poids de la personne qui le portera. Un sac adapté doit peser entre 15% et 20% du poids de la personne. 

  2. Aucune décision ! Ni le tourisme de masse ni l'aviation n'ont été prise en compte dans les discussions de la COP 21. Poutant, ils ont de forts impacts sur la biodiversité et le changement climatique. Il est donc essentiel de repenser nos mode de voyage. 

  3. 10% du PIB mondial de 2017 étaient dus au tourisme de masse, selon les estimation de l'Organisation Mondial du Tourisme (OMT). Cela représente 1400 milliards de dollars US. En France, le tourisme de masse représentait 7% du PIB en 2017.

  4. Le tourisme de masse a souvent des répercussions négatives sur l'environnement, la biodiversité et les populations locales : beaucoup de déchets, utilisation massive d'eau et d'énergie, grosse émissions de CO2 et de gaz à effet de serre (GES) dégradation de l'environnement, déforestation, goudronisation, etc.

  5. Pour éviter un surpoids inutile, la régle d'or est de ne rien prendre en double dans son sac.

  6. Pour voyager de manière éco-responsable, de nombreux moyens de transports sont disponibles : nos pieds, le vélo, le voilier, le train, et pour les plus audacieux.ses il y a le stop sous toutes ses formes (auto-stop, bateau-stop, voilier-stop, avion-stop, train-stop, bus-stop...).

  7. La première destination touristique mondiale est la FRANCE avec 89,4 millions de touriste en 2018. 

  8. L'avion est le premier mode de transport utilisé pour voyager (57% en 2017). Viennent ensuite la voiture (37%), le bateau (4%) et le train (2%). 

  9. Pour manger zéro-déchet en voyage, on peut : acheter local, de saison et en vrac, se servir des plantes comestibles autour de nous, récupérer les invendus des épiceries, glaner dans les poubelles des magasins alimentaire. 

  10. Le premier voyage touristique a été organisé par Thomas Cook en 1841. Il a guidé 500 personnes de la calsse aristocratique britannique lors d'un voyage en train allant de Leicester à Loughborough.

  11. 1/10 des émissions de CO2 mondiales est dû au tourisme de masse, selon une étude publiée par Nature Climate Change. 

  12. Le nombre de touriste ayant voyagé dans le monde en 2017 s'élève à 1,4 milliard. Si rien ne change, les estimations s'accordent à dire que ce nombre de touristes devrait approcher les 2 milliards en 2030. 

  13. On peut économiser au moins 30 bouteilles d'un litre (si l'on boit 1L d'eau par jour). Et en plus de réduire son utilisation de plastique, cela permet de réduire ses dépenses !

  14. Pour boire zéro-déchet en voyage, on emmène une gourde qu'on remplit partout avec de l'eau du robinet. Et si on va dans des pays où l'eau n'est pas potable partout, on peut ajouter une paille filtrante ou des pastilles purificatrices pour rendre l'eau potable.

  15. L'impact du voyage zéro-déchet sur les lieux visité est minime. Il peut même être positif si l'on profite de notre voyage pour sensibiliser les gens autour de nous, par exemple en ramassant les déchets que l'on rencontre sur notre route. 

  16. Pour faire du stop zéro-déchet, on peut se fabriquer une pancarte réutilisable ! Pour cela, il suffit soit d'utiliser une ardoise d'école, soit de découper une feuille adhésive de tableau blanc à la taille de la pancarte désirée. Plus qu'à emmener un feutre effaçable et un chiffon, et c'est parti ! 

© 2023 by IdéActes. 

  • Facebook
  • YouTube
  • Instagram
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now